Politique de recherche

La recherche à l’ESPCI Paris a une vocation originale dans le paysage français : c’est une recherche fondamentale qui aspire à l’excellence dans des domaines scientifiques majeurs, en lien très fort avec le monde industriel et qui est régulièrement source d’inventions pratiques importantes. Découvrir et inventer sont ainsi les moteurs de l’activité scientifique, au cœur à la fois du monde académique et du monde industriel.

En complément de sa mission d’enseignement, l’École a pour vocation d’accueillir des laboratoires de recherche en lien étroit avec le CNRS, l’UPMC (Paris 6), l’université Paris Diderot (Paris 7) et l’Inserm, qui rémunèrent des chercheurs et enseignants-chercheurs permanents. Les industriels et les institutionnels (Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR), Agence nationale pour la recherche (ANR), etc.) financent pour leur part des doctorants et des post-doctorants à travers des contrats spécifiques (contrats de recherche, contrats européens, etc.).

L’ESPCI Paris a su rester performante au cours de son histoire, notamment parce qu’elle a toujours encouragé une gestion de la recherche souple basée sur l’excellence de ses chercheurs. Ainsi, elle accueille régulièrement de petites équipes dans des domaines de pointe, ce qui lui assure une flexibilité thématique forte : une telle structure, décentralisée, permet une bonne réactivité face aux évènements qui émaillent le développement scientifique et technique. C’est avec une telle politique de recherche, qui privilégie l’agilité et l’excellence, que l’ESPCI Paris reste au cœur des progrès scientifiques les plus actuels.

les thématiques des laboratoires

La création de l’Institut Langevin a permis de donner une visibilité importante sur un domaine d’excellence de l’École, l’imagerie et les ondes, en regroupant deux laboratoires de haut niveau scientifique (acoustique et optique). L’ESPCI Paris peut s’afficher clairement comme l’un des acteurs internationaux dans le domaine de l’imagerie des milieux complexes, d’une importance majeure en particulier dans le domaine médical, riche de nombreuses innovations technologiques et scientifiques. De plus, l’Institut Langevin est le lieu de la création de plusieurs entreprises, en adéquation avec l’esprit pionnier de l’ESPCI Paris.

Par ailleurs, notamment sous l’impulsion de Pierre-Gilles de Gennes, l’ESPCI Paris est devenue au fil du temps une référence internationale dans le domaine de la matière molle, domaine qui va des matériaux solides aux fluides complexes, de la chimie à la physique, et du génie des procédés jusqu’à des problèmes très fondamentaux. Cette activité "matière molle" est très féconde dans ses interactions avec le monde industriel. L’École peut jouer le rôle de fédérateur des activités de recherche dans ce domaine dans l’espace parisien au sens large et soutiendra activement les initiatives en ce sens.

L’École est aussi un acteur de niveau international dans le domaine de la physique des solides et des matériaux à propriétés quantiques, comme les jonctions Josephson ou les matériaux à électrons fortement corrélés. Elle a renforcé ses compétences dans le domaine des nanomatériaux à propriétés quantiques. Un champ d’intérêt s’ouvre pour la génération d’énergie, en particulier pour le solaire photovoltaïque. Le développement de ces activités sera poursuivi avec vigueur.

L’ESPCI Paris est reconnue au niveau international dans le domaine de la synthèse organique de composés biologiquement actifs (anti-tumoraux, antibiotiques, antifongiques, antidépresseurs, etc.). De nombreuses collaborations ont été nouées avec l’industrie pharmaceutique française et étrangère. A l’heure actuelle, des collaborations interdisciplinaires ont été mises en place avec des biologistes et des médecins pour mettre au point de nouveaux anti-tumoraux spécifiques. Par ailleurs, l’ESPCI Paris est une référence en chimie analytique avec ses méthodes de détection et d’analyse performantes de composés à l’état de trace dans l’environnement, dont les industriels sont très demandeurs.

L’ESPCI Paris est également leader en microfluidique, hydrodynamique, télécoms, neurobiologie, biophysique, colloïdes, ainsi qu’en analyse et environnement.

L’ESPCI Paris a notamment la particularité d’avoir une recherche en amont des grandes problématiques industrielles, tout en développant des approches sur des problèmes industriels concrets. Ainsi dans le domaine de l’énergie et du développement durable, elle travaille dans des champs remarquablement variés - chimie verte, matériaux de construction à faible coût en CO2, matériaux pour le photovoltaïque, pneu vert, aérodynamique des véhicules, analyse des produits toxiques. Ces actions ne sont pas aujourd’hui identifiées sous une bannière "énergie", car elles sont conduites dans des laboratoires ayant des thématiques de recherches diversifiées. L’ESPCI Paris doit faire émerger l’ensemble - sans perturber la souplesse de fonctionnement des laboratoires concernés.


Contact

Pr. Rémi Carminati
Directeur de la recherche
+33 1 40 79 44 02
remi.carminati (arobase) espci.fr



ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris