Politique de recherche

« Nos chercheurs sont libres de choisir leurs propres sujets de recherche. L’École les accompagne et leur donne les moyens nécessaires pour les mener à bien »
Jean-François Joanny - Directeur général de l’ESPCI Paris

L’ESPCI Paris a toujours encouragé une gestion de la recherche souple, basée sur l’excellence de ses chercheurs. Ainsi, elle accueille régulièrement de petites équipes dans des domaines de pointe, ce qui lui assure une flexibilité thématique forte. Une telle structure, décentralisée, permet une bonne réactivité face aux évènements qui émaillent le développement scientifique et technique et permet à l’ESPCI Paris de rester au cœur des progrès scientifiques les plus actuels.

Des laboratoires précurseurs dans de nombreux domaines

« Les directeurs d’unités sont libres d’organiser leur laboratoire comme ils le souhaitent, d’où des structures internes très différentes »
Rémi Carminati - Directeur de la recherche


© W. Parra
Regroupant deux laboratoires (acoustique et optique), l’Institut Langevin a permis de donner une visibilité importante sur un domaine d’excellence de l’École : l’imagerie et les ondes. Devenue l’un des acteurs internationaux de l’imagerie des milieux complexes, l’ESPCI est à l’origine de nombreuses innovations technologiques et scientifiques dans ce domaine, particulièrement important en médecine.

Sous l’impulsion de Pierre-Gilles de Gennes, l’ESPCI Paris est aujourd’hui une référence internationale dans le domaine de la matière molle, qui va des matériaux solides aux fluides complexes, de la chimie à la physique, du génie des procédés jusqu’à des problèmes très fondamentaux. Il trouve également de nombreuses applications dans le monde industriel. L’École peut jouer le rôle de fédérateur des activités de recherche dans ce domaine dans l’espace parisien et soutiendra activement les initiatives en ce sens.

L’École est aussi un acteur de niveau international dans le domaine de la physique des solides et des matériaux à propriétés quantiques, comme les jonctions Josephson ou les matériaux à électrons fortement corrélés. Elle a renforcé ses compétences dans le domaine des nanomatériaux à propriétés quantiques. Un champ d’intérêt s’ouvre pour la génération d’énergie, en particulier pour le solaire photovoltaïque.

© W. Parra
L’ESPCI Paris est reconnue au niveau international dans le domaine de la synthèse organique de composés biologiquement actifs (anti-tumoraux, antibiotiques, antifongiques, antidépresseurs, etc.). De nombreuses collaborations ont été nouées avec l’industrie pharmaceutique française et étrangère. A l’heure actuelle, des collaborations interdisciplinaires ont été mises en place avec des biologistes et des médecins pour mettre au point de nouveaux anti-tumoraux spécifiques. Par ailleurs, l’ESPCI Paris est une référence en chimie analytique avec ses méthodes de détection et d’analyse performantes de composés à l’état de trace dans l’environnement, dont les industriels sont très demandeurs.

L’ESPCI Paris est également leader en microfluidique, hydrodynamique, télécoms, neurobiologie, biophysique, colloïdes, ainsi qu’en analyse et environnement.

L’ESPCI Paris a notamment la particularité d’avoir une recherche en amont des grandes problématiques industrielles, tout en développant des approches sur des problèmes industriels concrets. Ainsi dans le domaine de l’énergie et du développement durable, elle travaille dans des champs remarquablement variés - chimie verte, matériaux de construction à faible coût en CO2, matériaux pour le photovoltaïque, pneu vert, aérodynamique des véhicules, analyse des produits toxiques.


Contact

Pr. Rémi Carminati
Directeur de la recherche
+33 1 40 79 44 02
remi.carminati@espci.fr



ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris