Nanobiophysique

  Version imprimable de cet article RSS

Nanobiophysique, ESPCI Paris
Encadrant : U Bockelmann, ulrich.bockelmann@espci.fr
Période du 01/09/2018 au 30/09/2018
Temps partiel de 50%

Détection électronique de l’ADN

Il y a un grand besoin pour des dispositifs portables capables de détecter et quantifier de manière rapide et fiable des pathogènes viraux et bactériens. Notre laboratoire a une expérience importante dans la détection de l’ADN par réseaux de transistors à effet de champs (FET) à base de silicium. Il y a notamment été développé et démontré la détection électronique de l’hybridation de l’ADN dans une configuration où des sondes d’ADN de séquences variées sont immobilisées sur un chip.

Les techniques mises en œuvre dans ce stage à caractère expérimental englobent l’amplification par cercle roulant d’une cible d’ADN, les mesures électroniques des caractéristiques courant-tension des réseaux de transistors, l’utilisation de dispositifs robotiques de micro dépôts et les mesures de fluorescence dans une configuration confocale pour la quantification du nombre de molécules immobilisées sur la région active de chaque transistor.

Figure. Illustration d’une détection spécifique de l’hybridation par mesure de fluorescence sur puces à ADN. Trois lignes de dix spots (le diamètre de chaque spot est d’environ 200 microns) ont été déposées sur une lame de verre. Les molécules cibles complémentaires aux sondes de la ligne de haut portent des fluorophores qui émettent dans le rouge, les cibles complémentaires aux sondes de milieu portent des fluorophores qui émettent dans le vert. Les sondes de la ligne de bas ne trouvent pas de molécules complémentaires dans la solution.

[1] Electronic hybridization detection in microarray format and DNA genotyping
A. Blin, I. Cissé and U. Bockelmann
Scientific Reports 4, 4194 ; DOI:10.1038/srep04194 (2014).
[2] Spatially resolved electronic detection of biopolymers
F. Pouthas, C. Gentil, D. Côte, G. Zeck, B. Straub and U. Bockelmann,
Phys. Rev. E, 70, 031906 (2004)
[3] DNA detection on transistor arrays following mutation-specific enzymatic
amplification
F. Pouthas, C. Gentil, D. Côte and U. Bockelmann,
Appl. Phys. Lett. 84, 1594 (2004)





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris