DOCTORANT/E EN CDD APPROCHE MATRICIELLE DE LA TOMOGRAPHIE A COHERENCE OPTIQUE

  Version imprimable de cet article RSS

DOCTORANT EN APPROCHE MATRICIELLE DE LA TOMOGRAPHIE A COHERENCE OPTIQUE

Contexte : L’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris) est la première école d’ingénieurs française au classement de Shangai (classe 300/400). Distinguée par 6 prix Nobel, elle allie recherche d’excellence (1 publication par jour), innovation (1 brevet par semaine, 3 start-up par an) et formation interdisciplinaire par la recherche. Elle accueille 400 élèves ingénieurs, 600 chercheurs dans 9 unités mixtes de recherche et environ 100 agents de support de la recherche et de l’enseignement.

PROFIL DU RECRUTEMENT  : DOCTORANT EN CDD

Contexte professionnel :
L’Institut Langevin est une Unité Mixte de Recherche (UMR7587) de l’ESPCI Paris et du CNRS dédiée à la physique des ondes et à ses applications.
Les chercheurs de l’Institut se donnent pour objectif de comprendre les mécanismes de propagation des différents types d’ondes (mécaniques et électromagnétiques) dans les milieux les plus complexes et de tirer parti de cette meilleure compréhension pour concevoir des instruments originaux pour la manipulation de ces ondes et l’imagerie de ces milieux.

L’Institut Langevin a obtenu en 2011 le label LabEx (laboratoire d’excellence) pour son projet WIFI (Waves and Imaging : from Fundamentals to Innovation).

Missions et responsabilités :
Le doctorant aura pour mission de développer et d’appliquer à l’imagerie de l’oeil et des tissus biologiques une approche matricielle de la tomographie à cohérence optique initiée ces dernières années à l’institut Langevin. D’une part, il s’agira de développer un nouvel opacimètre capable de dresser une carte quantitative de la transparence de la cornée et du cristallin. D’autre part, il s’agira de développer un nouvel appareil OCT capable d’imager en profondeur les tissus biologiques en général, et en particulier la rétine et les tissus choroïdaux en présence d’aberrations oculaires et/ou d’opacités du cristallin. Pour cela, il faudra vaincre la diffusion multiple induite qui généralement limite la profondeur de pénétration en microscopie. Ce système sera développé pour des acquisitions in vivo aussi bien sur des modèles précliniques qu’humain.

Environnement hiérarchique :
Ce doctorat sera effectué sous la direction conjointe des chercheurs Dr Alexandre Aubry et Pr Mathias Fink, et en étroite collaboration avec les équipes de l’Institut de la Vision.

PROFIL DU CANDIDAT

Connaissances et qualités recherchées
Aptitude à l’optique expérimentale et à l’utilisation de méthodes mathématiques pour l’imagerie.

Formation requise (ou diplôme) :
Master
Expérience souhaitée/exigée dans une fonction similaire :
Solides bases en optique, physique des ondes en milieux complexes et en mathématiques appliquées.

CONTACTS

Prénom NOM : Alexandre Aubry
Candidatures (lettre de motivation et CV) à transmettre par courrier électronique à : alexandre.aubry@espci.fr

ACCÈS

Institut Langevin - 1, Rue Jussieu - 75005 - Paris
Métro ligne 7 (Jussieu)

MODALITÉS DE RECRUTEMENT
Poste à pourvoir du 01/10/2018 au 30/09/2021





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris