MAÎTRE DE CONFÉRENCE CONTRACTUEL/ATER (CDD) Électronique / {Neurobiologie/Instrumentation}

  Version imprimable de cet article RSS

TRANSMISSION DES CANDIDATURES ET CONTACTS

Les dossiers de candidatures doivent comprendre :
- Un Curriculum Vitae avec les coordonnées complètes du candidat
- Un résumé des activités scientifiques et d’enseignements et un projet scientifique (3 pages maximum en tout) avec les coordonnées de deux référents
- Une lettre de motivation
- La copie du diplôme de doctorat

Les dossiers doivent être adressés par courrier électronique en un seul document attaché, sous format PDF exclusivement, à
l’adresse courriel : recrutement (arobase) espci.fr avec copie à :

Directeur des Etudes : direction.etudes (arobase) espci.fr
Responsable enseignement : jerome.lucas (arobase) espci.fr
Responsables scientifiques : UMR 8249 francois.vialatte (arobase) espci.fr
UMR 8213 stephane.hole (arobase) espci.fr

 Date limite de dépôt des candidatures : 01 juin 2018
 Date prévue pour les auditions éventuelles : 21 juin 2018
 Réponse donnée aux candidats : 1er juillet 2018

ACCÈS

Métro ligne 7 (Place Monge/Censier Daubenton) - RER B (Luxembourg) - Bus 21, 27 & 47 - 3 stations Vélib proches

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Catégorie : A
Filière : Enseignement
Statut : Recrutement selon les conditions statutaires, en CDD de droit public pour un an
Poste à pourvoir en septembre 2018

Missions et responsabilités :

ENSEIGNEMENT

Le Maître de Conférences assurera
1) L’encadrement des Travaux Pratiques d’Électronique en 1ère année du cursus de l’ESPCI-ParisTech.
2) Les Travaux Dirigés d’Électronique en 1ère année.
3) L’encadrement de projets de recherche de 3ème année, directement liés aux recherches de l’enseignant.
Une expérience préalable d’enseignement en Électronique est indispensable et les qualités pédagogiques du candidat seront un critère important de sélection.

RECHERCHE

La recherche s’effectuera soit au laboratoire Plasticité du Cerveau de l’ESPCI-Paris, groupe Interfaces Cerveau-Machines (UMR CNRS 8249), soit au Laboratoire de Physique et d’Étude des Matériaux, groupe instrumentation (UMR CNRS 8213).
Le profil du candidat choisi déterminera le laboratoire d’accueil.

Recherche au laboratoire de plasticité du cerveau :

Elle portera sur l’étude des corrélats neuronaux de la cognition, notamment mais non exclusivement par le traitement et l’interprétation des signaux électroencéphalographiques recueillis expérimentalement chez l’homme. Outre une contribution à la compréhension des substrats neuronaux de la cognition, on visera des applications en neuroingénierie (interfaces cerveau-machine cognitives). Le candidat contribuera en particulier au développement des outils de traitement du signal et d’apprentissage statistique de l’équipe de recherche (projet SigmaBOX).
Une des missions du(de la) candidat(e) consistera à développer un réseau de collaborations avec des centres de recherche et des centres hospitaliers, en France et à l’étranger.

Recherche au laboratoire de physique et d’étude des matériaux :

Elle portera sur l’étude, la caractérisation, et le développement d’applications de matériaux à base de M2Ti2O5. Cette nouvelle structure de matériaux où M est un alcalin, possède des propriétés électriques remarquables, notamment en termes
de stockage de charges et de permittivité électrique équivalente. C’est de plus un matériau memristif intrinsèque : sa résistance dépend de l’histoire du courant qui l’a traversé.
Les applications visées sont basées sur ces deux propriétés. Ce sont des applications de stockage d’énergie électrique dans des super-condensateurs composés de ce matériau, d’une part, et de composants électroniques neuromimétique en exploitant
l’aspect memristif de ces matériaux, d’autre part.

PROFIL DU CANDIDAT

Connaissances et qualités recherchées :

Pour l’enseignement :
Compétences en électronique analogique (amplificateurs opérationnels, mesures, filtres) et numérique (programmation en assembleur, logique, FPGA), commande de processus (régulation numérique et analogique). Qualités de pédagogie et de communication, parlée et écrite.

Pour la recherche :
UMR 8249
Connaissances et solide expérience de recherche en traitement du signal sur signaux temporels complexes et bruités, apprentissage statistique (machines à vecteurs supports, réseaux de neurones formels, deep learning), ingénierie biomédicale ; capacité à développer des contacts en France et à l’étranger, intérêt pour la recherche fondamentale et pour les applications.

UMR 8213
Connaissance et expérience de la mesure. Le candidat devra s’appuyer lors de son travail sur les compétences du laboratoire, pour lesquelles il est leader mondial, dans le domaine de la mesure de charges. Un physicien ayant des connaissances en électronique analogique et ayant effectué des développements instrumentaux est préférable. Une expérience dans le domaine de la synthèse des matériaux et/ou du transport ionique serait un plus.

Formation requise (ou diplôme) : Le (La) candidate devra être titulaire d’un doctorat au moment de la prise de fonctions.





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris