Doctorant

  Version imprimable de cet article RSS

PRESENTATION DE L’ESPCI :
L’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris) est la première école d’ingénieurs française au classement de Shangai (classe 300/400). Distinguée par 6 prix Nobel, elle allie recherche d’excellence (1 publication par jour), innovation (1 brevet par semaine, 3 start-up par an) et formation interdisciplinaire par la recherche. Elle accueille 400 élèves ingénieurs, 600 enseignants-chercheurs et chercheurs dans 9 unités mixtes de recherche et environ 100 agents de support de la recherche et de l’enseignement.

PROFIL DU POSTE
Missions et responsabilités :
La mission consiste à réaliser une thèse de doctorat sur le sujet de recherche suivant :

Synthèse colloïdale de structures hybrides or/quantum dots pour de nouvelles sources de lumières performantes

Grâce à des efforts constants en synthèse, les nanocristaux semiconducteurs colloidaux dénommés quantum dots (QDs) ont atteint un niveau de performance tel qu’ils sont actuellement commercialisés en tant qu’émetteurs dans les écrans de télé à haute définition. Un saut technologique pourrait être encore franchi en couplant ces nanocristaux à des résonateurs plasmoniques. Récemment, nous avons montré qu’il était possible de réduire le temps d’émission par effet Purcell, de limiter les fluctuations de fluorescence (scintillement) et d’améliorer la résistance au photoblanchiment des QDs en les encapsulant individuellement dans une coque de silice elle-même recouverte d’une coque d’or1. Des simulations théoriques montrent que l’on pourrait gagner encore en performance en optimisant les épaisseurs des couches de silice et d’or. Dans le cadre d’un projet collaboratif (ANR GYN), nous proposons un financement de thèse centré sur la synthèse de matériaux hybrides or/QDs. L’objectif est, en se basant sur les travaux antérieurs, d’optimiser toutes les étapes de synthèse colloïdale de nanoparticules hybrides QD/silice/or. Dans un second temps, les QDs seront remplacés par des nanoplaquettes. Le dernier volet du travail consistera à encapsuler par de l’or, non pas un QD unique, mais un agrégat de plusieurs QDs, ouvrant la voie à des effets collectifs d’émission qui n’ont pas encore été observés dans ces structures hybrides.
Durant ce travail de thèse, le candidat travaillera au sein d’une équipe de chimiste des matériaux. Il aura pour objectif d’effectuer des synthèses par des techniques de chimie colloïdale. Il sera amené à caractériser ses objets par spectroscopie d’émission, microscopie à balayage et à transmission. Il participera à des échanges réguliers avec les partenaires du projet.
Environnement hiérarchique :
Unité de recherche : Laboratoire de Physique et d’Etude des Matériaux - UMR 8213 - Equipe Synthèse de Sondes Inorganiques et Systèmes d’Imagerie
Adresse : ESPCI 10 rue Vauquelin 75005 Paris
Directeur de l’Unité : Ricardo LOBO
Etablissement de rattachement : ESPCI-PSL
Nom du directeur de thèse : Nicolas LEQUEUX - tél. 0140794441 - nicolas.lequeux@espci.fr
Co-encadrant : Thomas PONS – thomas.pons@espci.fr

Conditions particulières :

PROFIL DU CANDIDAT
Qualités requises : goût pour la science des matériaux et en particulier la synthèse inorganique et organique. De bonnes connaissances en optique seront un atout.
Niveau d’études : M2 en sciences physique-chimie validé

CONTACT

Prénom et NOM : Nicolas LEQUEUX
Fonction : Professeur
Téléphone : 01 40 79 44 41
Mail : nicolas.lequeux@espci.fr
ACCÈS

Métro ligne 7 (Place Monge/Censier Daubenton) - RER B (Luxembourg) - Bus 21, 27 & 47 - 3 stations Vélib proches

MODALITÉS DE RECRUTEMENT

Les candidatures (CV, lettre de motivation) sont à transmettre par courriel à : recrutement@espci.fr

Les candidatures de personnes disposant de la RQTH sont encouragées.
Poste à pourvoir à compter du premier octobre 2018





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris