Post-doctorant - CDD de 6 mois - laboratoire « Interfaces, Traitements et Dynamique des Systèmes » (ITODYS), Université Paris-Diderot, dans le cadre de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes pour la microfluidique (ESPCI) - Version PDF
Imprimer cette offre (PDF)

Post-doctorant - CDD de 6 mois - laboratoire « Interfaces, Traitements et Dynamique des Systèmes » (ITODYS), Université Paris-Diderot, dans le cadre de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes pour la microfluidique (ESPCI) — Offre pourvue

  Version imprimable de cet article RSS

Contact

Frédéric Kanoufi, Directeur de recherches
Mail : frederic.kanoufi@espci.fr, frederic.kanoufi@univ-paris-diderot.fr

Candidatures (lettre de motivation et CV) à transmettre par courrier électronique.

Accès

Adresse : 15 rue Jean-Antoine de Baif, 75013 Paris

RER C (Bibliothèque François Mitterand)

Bus 89, 62

Contexte :

L’ITODYS développe ses activités de recherche autour de la chimie des surfaces et des interfaces, des nanomatériaux et nanosystèmes et de la chimie moléculaire pour les nanosciences.

Le large spectre thématique explore différents aspects de la chimie-physique des molécules, nanosystèmes et nanomatériaux : nanoélectrochimie, plasmonique moléculaire, biocapteurs électrochimiques, surfaces fonctionnalisées et nanostructurées, électronique organique, nanomatériaux et matériaux hybrides, assemblages supramoléculaires, modélisation moléculaire sont les thèmes les plus saillants.

Laboratoire d’accueil :

Recrutement dans le cadre de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes pour la microfluidique ; le laboratoire d’accueil est l’ITODYS (Paris-Diderot) en collaboration avec le laboratoire de neurophotonique (Paris-Descartes) où est installé le montage optique et le département de Chimie (ENS).

Thématique de recherche :

L’objectif est le développement d’un « microscope chimique » destiné à être utilisé en système microfluidique pour observer in situ et en temps réel des événements chimiques ou physico-chimiques sur une surface.

Dans le cadre du stage post-doctoral, il s’agira se suivre des événements individuels comme l’interaction de nanoparticules individuelles avec une surface.

Compétences requises :

Le(la) candidat(e) doit être titulaire d’un doctorat en physique, avec, de préférence, une spécialisation en microscopie optique.
Il(elle) doit posséder une expérience dans le traitement d’images et la reconstruction numérique d’images tridimensionnelles.
Il(elle) doit également être à l’aise avec les outils de programmation en C++ pour développer des programmes de suivi 3D de particules sur une carte graphique.
Une expérience en électrochimie serait un atout.
Il(elle) doit maîtriser l’anglais écrit et oral : écriture d’articles scientifiques et présentation des résultats dans un colloque.

Durée :

CDD de six mois





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris