Un modèle original

  Version imprimable de cet article RSS

Face à l’uniformisation des cursus universitaires sur le modèle anglo-saxon, l’ESPCI ParisTech propose une autre vision de l’enseignement supérieur de haut niveau et peut se prévaloir de délivrer une formation véritablement originale, transdisciplinaire et donnant une large place à la pratique expérimentale. En effet, pour stimuler l’innovation, relever des défis technologiques et industriels de plus en plus complexes, et faire face à la concurrence internationale, la maîtrise simultanée des savoirs et des savoir-faire transdisciplinaires est décisive.

L’enseignement original délivré par l’ESPCI ParisTech se distingue par 3 qualités uniques :

  • Il s’appuie sur les standards les plus élevés de l’excellence scientifique ;
  • Il s’affranchit délibérément des barrières disciplinaires entre la physique, la chimie & la biologie ;
  • Il accorde une très large place à la pratique expérimentale au laboratoire et donne aux étudiants l’opportunité de perfectionner leurs talents d’expérimentateur dans des situations de recherche réelles.

Cette combinaison, complétée par une connaissance élémentaire de l’entreprise, est particulièrement efficace pour

transformer des étudiants parfois encore "scolaires" en chercheurs scientifiques et en inventeurs féconds, qui s’attachent

à résoudre des problématiques concrètes. Preuve de cette métamorphose remarquable, 60% des jeunes diplômés s’engagent dans des études doctorales (pourcentage stable sur les dix dernières années), et 84% des ingénieurs de l’ESPCI ParisTech rejoignent finalement l’industrie.

La transdisciplinarité : l’intuition de nouvelles opportunités AUX INTERFACES

L’ESPCI ParisTech se fait la championne de la transdisciplinarité et met sans cesse en avant sa capacité à surmonter et abaisser les barrières disciplinaires. Les notions de transversalité et de mobilité sont fortement présentes au sein de l’École et en définissent même la culture : cloisonnement et compartimentalisation sont grandement défavorables au progrès scientifique et à l’innovation ; en revanche, la libre circulation des idées fonctionne comme un essaimage et rend possible la pollenisation croisée ( cross-pollenisation ) qui, en retour, ouvre de nouvelles perspectives, qui toujours échappent à une vision verticale et monolithique de la science.

Grâce à cette formation scientifique pluridisciplinaire de haut niveau, et la culture socio-économique essentielle qui l’accompagne, les diplômés de l’ESPCI ParisTech excellent dans l’appréhension et la compréhension de problèmes complexes où se mélangent des aspects appartenant à plusieurs disciplines : la physique, la chimie et la biologie.

Une formation intégrée à la recherche

Tout au long de leur cursus, les élèves-ingénieurs sont au contact de la recherche fondamentale et appliquée. Par exemple, de manière emblématique, ils sont "immergés" pendant deux jours dès leur arrivée à l’École dans un laboratoire, pour prendre directement contact avec des chercheurs.

Tous les services d’enseignement de l’ESPCI ParisTech sont intégrés à des laboratoires de recherche. La moitié de l’enseignement se fait sous la forme de travaux pratiques, au sein de ces laboratoires et, très souvent, en utilisant des appareils dédiés à la recherche. En fin de 3ème année, les élèves-ingénieurs réalisent un stage de trois mois sur un sujet original proposé par un laboratoire de recherche, au sein de l’ESPCI ParisTech, dans les instituts voisins, voire dans un laboratoire étranger. Pour la grande majorité des élèves-ingénieurs, la 4ème année est consacrée à un master de recherche dans une université française ou étrangère.

Cette forte interaction entre enseignement et recherche apporte aux ingénieurs de l’ESPCI ParisTech une solide compétence expérimentale, qui ne peut être acquise que par l’expérience pratique. A l’heure où l’information et le savoir sont de plus en plus largement partagés et ont tendance à devenir une commodité du fait d’Internet, le savoir-faire devient une compétence rare et recherchée, en particulier des industriels.

Grâce à cette large interface entre enseignement et recherche, les diplômés de l’École ont un goût marqué pour l’expérimentation et l’exploration de nouvelles voies, ainsi qu’un sens aigu du raisonnement scientifique et de sa mise en œuvre au laboratoire. Enfin, les jeunes ingénieurs de l’ESPCI ParisTech sont reconnus pour leur capacité à être immédiatement opérationnels au sein de leur entreprise ou de leur laboratoire.

Le tutorat

À ces méthodes d’apprentissage spécifiques et originales où un temps important est consacré à l’expérience, s’ajoute un enseignement de tutorat. Ce dernier a été introduit pour favoriser l’apprentissage de l’autonomie de raisonnement, en particulier sur des questions scientifiques transverses. Il permet également d’approfondir un aspect du cours directement lié à la recherche la plus actuelle. L’École a été pionnière en la matière, et a été imitée par nombre d’écoles d’ingénieurs depuis.

Une formation riche, en 4 années d’étude

Pour concilier ce programme de formation et cette pédagogie, le cursus de 4 ans est découpé sur le schéma suivant : un socle commun de deux ans composé d’enseignements appartenant aux trois disciplines ; une spécialisation à partir de la troisième année en choisissant un parcours, toujours foncièrement pluridisciplinaire, mais à dominante physique, chimie ou physico-chimie. Au début de la troisième année, un stage en entreprise de quatre à six mois apporte aux élèves-ingénieurs le vécu du monde industriel. Pour la quatrième année, le spectre de champ d’étude est large, pour autant que le niveau d’excellence est maintenu.

Haut de page